Ecoutez cet article

Les Etats- Unis ont décidé jeudi 21 mars de geler les avoirs du président de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) , Corneille Nangaa , de Norbert Basengezi son adjoint et de Marcelin Basengezi, son conseiller en matières de nouvelles technologies pour “corruption persistante” liée au processus électorale en République démocratique du Congo (RDC). Ces sanctions prises par le trésor américain incluent l’interdiction de visa et celle à tout citoyen américain de collaborer avec eux.

“Cette action fait suite à la corruption persistante de hauts responsables au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et de l’ancien gouvernement de Kabila en RDC pour entraver et retarder les préparatifs en vue d’élections crédibles et inclusives”, a déclaré Sigal Mandelker, sous-secrétaire au Trésor, chargé du terrorisme et du renseignement financier.

“Nous sommes aux côtés du peuple congolais qui s’est rendu aux urnes le 30 décembre, mais restons préoccupés par un processus électoral défaillant dans lequel, après l’élection présidentielle, la CENI a continué à entraver le processus démocratique et n’a pas réussi à faire en sorte que le vote reflète la volonté du peuple congolais. personnes”, a -t-il ajouté.

Déjà sanctionnés avec ces trois responsables par le département d’Etat américain , l’ancien président de l’assemblée nationale Aubin Minaku net le président de la cour constitutionnelle , Benoit Lwaba ne sont pas listés par le Trésor Américain.

Christine Tshibuyi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici