Ecoutez cet article

Dans la capitale de la République Démocratique du Congo, une vive tension s’observe dans la matinée de ce mardi 19 octobre au croisement des avenues Tombalbaye et Plateau dans la commune de la Gombe entre les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et ceux de l’engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE).

Selon plusieurs sources, les partisans de l’opposant Martin Fayulu fustigent la mort d’un militant de LAMUKA attaqué à Limete avec armes blanches lors de la marche du samedi 16 octobre 2021 à Kinshasa qui avait pour but d’exiger la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Notre militants agressé à l’arme blanche par les militants du parti au pouvoir durant la marche au niveau de la 12ème rue Limete, a rendu l’âme ce lundi 18 octobre à l’hôpital Saint Joseph de Limete des suites d’une hémorragie interne due aux coups de fer à béton à la nuque » a indiqué l’un des manifestants

De son côté , Martin Fayulu Madidi, coordonnateur de la coalition LAMUKA a réagi aussitôt pour fustiger la disparition de son militant.

« Notre marche du 16 octobre contre la politisation de la CENI se voulait pacifique. Mais, les intolérants bien identifiés l’ont tâchée de sang en attaquant nos militants, causant ainsi la mort de notre camarade Davin Kalala. Sincères condoléances à sa famille et à tous les résistants », Indique Martin Fayulu.

Rappelons que quelques échauffourées ont eu lieu lors de la marche de LAMUKA contre la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), au niveau de la 10ème rue dans la commune de Limete.

Un groupe de jeunes avec armes blanches ont voulu empêcher Martin Fayulu et les manifestants d’atteindre le point de chute, qui était la 1ère Rue Limete. Ce groupe a été dispersé par les éléments de la Police à coup de gaz lacrymogènes.

Abed Masiri
Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici