Ecoutez cet article

Le programme du gouvernement de l’Union sacrée de la nation présenté, ce lundi 26 avril 2021 par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde aux députés nationaux a fait réagir les parlementaires. Selon ces derniers, ce programme est du déjà vu, et non celui de la rupture.

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a présenté ce lundi 26 avril le programme du gouvernement titré “Construire un État fort, prospère et solidaire entre 2021 et 2023”, il s’appuie sur 15 piliers, 62 axes et comprend 340 actions. A l’Assemblée nationale, les députés ont livré leurs impressions.

Pour l’honorable Geneviève Inagosi du Front commun pour le Congo, il n’y a aucune nouveauté dans le programme présenté par Sama Lukonde “sauf sur la forme car la numération de 1 à 340 actions. C’est du déjà vu , du déjà lu et du déjà entendu “.

Tout en souhaitant bonne chance à ce gouvernement, l’élue de Wamba déclare, ” vous êtes vidés du prétexte : Kabila bloque, le FCC bloque. Les congolais attendent beaucoup de ce gouvernement “.

Le député Jacques Ndjoli pense quant à lui, que ce programme est une copie presque conforme à celui de Sylvestre Ilunga. Ce cadre du Mouvement de libération du Congo (MLC) constate que ledit programme est la continuité du programme Ilunkamba alors qu’il devrait être celui de la “rupture”.

Pour rappel, l’ Assemblée nationale a investi, ce lundi le gouvernement de l’Union sacrée de la nation, après avoir adopté son programme d’actions en majorité. Sur les 412 députés nationaux présents à la séance plénière, 410 ont voté pour, 0 contre, 2 abstentions.

Djodjo Vondi
Media Congo Press

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici