Ecoutez cet article

La levée des immunités ainsi que l’autorisation des poursuites judiciaires contre la personne du Sénateur Augustin Matata Ponyo depuis lundi 5 juillet 2021 fait encore la une de l’actualité en RDC.

Arrivé à Goma ce mardi 6 juillet 2021, Modeste Bahati Lukwebo, Président de la chambre haute du parlement s’est confié aux journalistes qui sont revenus sur la levée des immunités du sénateur Matata Ponyo par le Sénat et les poursuites judiciaires autorisées contre lui dans une nouvelle affaire de zaïrianisation des biens des étrangers.

« La justice estime qu’il y a des bénéficiaires de paiement du trésor public qu’on arrive pas à retracer, qu’on peut considérer comme des fictifs. Et donc, il revenait au bureau du sénat, parce que nous sommes en vacances, de pouvoir donner l’occasion au sénateur Matata d’aller présenter ses moyens de défense. Voilà pourquoi, nous avons autorisé les poursuites », a dit Bahati Lukwebo.

Bahati Lukwebo soutient que les textes en la matière ont été respectés.

« Nous avons appliqué justement les lois et le règlement intérieur du Sénat. Ce qui est prévu aux différents articles qui concernent les poursuites judiciaires et la levée des immunités. Tous ces articles ont été scrupuleusement observés. Au départ, vous savez, il y avait le premier dossier qui concernait Bukangalonzo et nous avons laissé à chaque sénateur la possibilité de s’exprimer en âme et conscience et vous avez suivi le résultat », a-t-il expliqué.

Matata a été finalement livré à la justice après avoir échappé auparavant dans un dossier relatif au projet de Bukanga Lonzo.

Olivier Rolland Tshimanga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici