L’ancien Premier ministre congolais Antoine Gizenga Fundji et chef du Parti lumumbiste unifié (Palu, membre de la coalition au pouvoir à Kinshasa), 92 ans, est hospitalisé à Bruxelles dans un état “normal” et n’a pas été admis en soins intensifs, a indiqué le responsable du Palu pour le Benelux, Alain Kisengo, à un média de la diaspora congolaise.

“Il (M. Gizenga) n’est pas dans un état grave”, a assuré lundi M. Kisengo au journaliste Cheik Fita, qui anime le site d’information cheikfitanews.net après avoir rendu visite en matinée dans un hôpital bruxellois à ce vétéran de la politique congolaise surnommé “le patriarche”.

“Il est dans un état normal”, a ajouté le présentant permanent du Palu à Bruxelles après cette “audience” de 25 minutes accordée par “le chef” qui n’est, selon lui, ni dans un état comateux ni en soins intensifs, ni “entre la vie et la mort”.

Il a toutefois admis que M. Gizenga se trouvait dans une chaise roulante.

M. Gizenga – qui fut vice-Premier ministre en 1960 et 1961, après l’indépendance du Congo belge – est arrivé le 13 avril à Bruxelles en provenance de Kinshasa à bord d’un avion privé médicalisé, accompagné par son secrétaire privé.

Face aux rumeurs circulant en République démocratique du Congo (RDC), le secrétaire permanent du Palu, Wolf Kimasa, avait démenti samedi la mort du “patriarche”.

Héros national

M. Gizenga avait été candidat à l’élection présidentielle de 2006, arrivant en troisième place au premier tour, avec 13,8% des suffrages. Mais il s’était rallié au président Joseph Kabila entre les deux tours, obtenant en échange le poste de Premier ministre, une fonction qu’il a occupée de décembre 2006 à septembre 2008 avant d’être remplacé par un autre membre du Palu, Adolphe Muzito.

Il avait rencontré, visiblement affaibli, M. Kabila le 19 mars dernier.

M. Gizenga, un opposant de longue date à l’ex-maréchal Mobutu Sese Seko qui a vécu plus de trente ans en exil, a été élevé en juin 2009 au rang de “héros national”, la plus haute distinction en RDC. L’ancien Premier ministre congolais Antoine Gizenga Fundji et chef du Parti lumumbiste unifié (Palu, membre de la coalition au pouvoir à Kinshasa), 92 ans, est hospitalisé à Bruxelles dans un “état sérieux”, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

RTBF /MCN

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici