Ecoutez cet article

Le coordonnateur de l’ACAJ, Georges Kapiamba n’a pas passé sous silence la libération de Benjamin Wenga DG de l’OVD et de Modeste Makabuza DG de la SOCOC, tous deux condamnés dans le procès 100 jours et bénéficiaires de la grâce présidentielle. « Que reste encore de la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics en RDC », s’interroge Me Kapiamba.

Dans le même registre, l’observatoire de la Dépense publique ( ODEP) se dit très déçu par cette vague de libération. « Pour l’ODEP la libération du DG de l’OVD et de celui de SOCOC, condamnés pour détournement de deniers publics est une triste nouvelle, un mauvais signe pour la lutte contre la corruption. Quel message envoie-t-on à ceux qui continuent à piller le pays! »

Il sied de rappeler que les détenus impliqués dans l’assassinat de Laurent Désiré Kabila ont quitté ce vendredi la prison centrale de Makala, où ils ont passé 19 ans. Ils sont bénéficiaires de la grâce présidentielle. Parmi les graciés figurent notamment Eddy Kapend, un des principaux accusés dans ce dossier. Ce dernier s’est attiré un bain de foule très important.

4pouvoir

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici