Ecoutez cet article

La situation politico-électorale que traverse la RDC actuellement n’est pas tout aussi différente de celle vécue lors des années 2016, 2017 et 2018 où le débat sur le processus électoral était de haut niveau et plusieurs manifestations politiques avaient été organisées par l’opposition de l’époque, incarnée par l’UDPS, pour exiger la tenue des élections dans le délai prévu par la Constitution.

Plus les jours passent, plus la pression s’accentue sur le pouvoir de Félix-Antoine Tshisekedi. Ses alliés politiques d’hier sont aujourd’hui ses vrais opposants. On dirait un jeu de ping-pong, mais plutôt c’est le caractère dynamique de la politique. En politique, les alliances se font et se défont en fonction du contexte et les intérêts privilégiés de chaque acteur.

« Que ce qui nous unit hier soit plus fort que ce qui nous divise aujourd’hui et nous divisera demain », dit-on.

Si ceux qui sont actuellement aux affaires, à la tête du pays, prennent en compte l’adage évoqué ci-haut, la question liée au processus électoral et tout ce qui va avec, devrait être traitée de manière à privilégier la lutte commune d’hier.

Il n’y a pas de pouvoir sans opposition certes, mais les questions qui nous ont uni hier ne doivent pas être celles qui nous divisent aujourd’hui.

Après la marche du 15 septembre dernier, la coalition Lamuka sera une fois de plus dans la rue le 29 septembre pour dire Non : À la politisation de la CENI, a la fraude électorale et au glissement.

Pour les leaders de Lamuka qui appellent à cette marche, « Le développement de la RDC passera par la légitimité de ses institutions ».

Cette prochaine marche sera une opportunité, mieux une occasion pour les forces de l’ordre de la police de prouver le professionnalisme dans l’encadrement des manifestants.

Le Président Tshisekedi a intérêt à élargir le champ démocratique, tout en évitant de verser dans les pratiques d’autrefois.

Olivier Rolland Tshimanga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici