Jean-Pierre Lisanga Bonganga, président national du parti la Convention Chrétienne pour la Démocratie (CCD) a dans une déclaration faite hier jeudi 30 juillet devant la presse, rejeté la démarche des 13 signataires de l’appel du 11 juillet et appelé à une table ronde regroupant les grandes forces politiques et sociales sous la médiation de la SADC.

A en croire le responsable de la CCD, la démarche des 13 signataires ne s’inscrit pas à la dynamique des résolutions globales de la crise généralisée qui déchire le pays. Selon le président de CCD, cette table ronde aura pour objectif de concevoir et d’adopter des véritables réformes au service d’un individu ou d’un groupe d’individu.

DK

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici