Ecoutez cet article

La controversée loi Tshiani est définitivement enterrée par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, et Moïse Katumbi en sort vainqueur.

On peut donc s’accorder que Tshiani ne fera plus le buzz sur ce sujet qui avait défrayé la chronique.

Contre toute attente, Félix Tshisekedi recule. Lors d’une interview exclusive accordée à nos confrères de Voa Afrique, le chantre de l’État de droit s’était clairement opposé, lui aussi à la loi sur la congolité, qui vise à exclure notamment de l’élection présidentielle, les candidats nés des parents étrangers.

« …L’histoire même la plus récente nous démontre qu’il y a eu des congolais de père et de mère qui ont participé à la ruine de ce pays. Ce n’est pas un critère, ceux qui pensent que c’est un critère c’est à eux d’argumenter », a dit Félix Tshisekedi pour la première fois, depuis que cette controversée loi défraie la chronique en République démocratique du Congo.

Puisque chaque jour la RDC connait son sort, après cette interview, Noël Tshiani n’a pas hésité de cacher du feu sur Félix Tshisekedi.

Dans un tweet qui a été vite supprimé après avoir enregistré des foudres venant de partout, l’initiateur du plan Marshall pour la reconstruction de la RDC s’est montré trop critique vis-à-vis de Tshisekedi.

« Les leaders politiques ayant dirigé la RDC de 1960 à ce jour ont échoué parce qu’ils n’avaient pas de niveau suffisant d’études aucun universitaire, pas d’expérience professionnelle adéquate la présidence était leur premier travail et ont manqué de vision de développement», avait-il écrit.

Ces déclarations faites de part et d’autre, inaugurent sans nul doute un climat malsain entre Tshisekedi et Tshiani.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici