Ecoutez cet article

La Convention Démocratique (CDP) de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a décidé de destituer et exclure définitivement du Parti Jean-Marc Kabund, jusqu’ici président a.i de l’UDPS.

Le verdict de la CDP dirigée par Victor Wakwenda, a été rendu ce samedi 29 janvier 2022 au siège du Parti présidentiel situé dans la commune de Limete à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo.

Cette exclusion fait donc partie de 4 résolutions prises par la CDP. Une autre prévoit l’institution de la Commission Réparation et Réconciliation, et Remplacement de Jean-Marc Kabund au poste de premier vice-président de l’Assemblée Nationale.

Selon plusieurs sources recoupées à la commission de discipline de l’UDPS , seule la candidature de la députée Eugénie Tshiela est sur la table pour remplacer le désormais 1er vice-président sortant de la chambre basse du parlement.

Signalons par ailleurs que Jean-Marc Kabund a été déchu et exclu par la CDP pour escroquerie dans la vente des cartes, violences physiques sur les combattants, refus de répondre aux invitations de la commission de discipline, la superficie politique en s’autoproclamant informateur lors de la coalition FCC-CACH, le manque de dignité dans ses fonctions, l’agression répétée contre les éléments de la garde Républicaine.

De son côté, le secrétaire général de l’UDPS Augustin Kabuya, qui était présent à la permanence, a été confirmé à son poste par la Convention Démocratique du Parti.

Africa 24 sur 24

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici