Ecoutez cet article

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC), interfédération du Sud-Kivu annonce une série de manifestations pacifiques pendant une semaine afin d’exiger la libération de son leader, Vital Kamerhe, en détention depuis avril 2020.

Dans un communiqué parvenu le dimanche 07 février 2021, Maître Daniel Lwaboshi, secrétaire interfédéral intérimaire de ce parti politique, indique que plusieurs actions seront menées notamment des journées de prière en faveur de Vital Kamerhe.

« Dans l’objectif d’exiger la libération de son président national, Vital Kamerhe injustement condamné et aussi préparer son procès en appel qui débute le 15 février 2021, l’UNC/Sud-Kivu entame une série d’actions tout au long de la semaine du 08 au 14 février. Ainsi le jeudi 11 février, il sera organisé une messe d’action de grâce à la cathédrale notre dame de la paix de Bukavu et le dimanche 14 février un culte à l’église 8ème CEPAC Sayuni en attendant la suite des actions », peut-on lire dans ce communiqué.

Maître Daniel Lwaboshi invite tous les militants et sympathisants de l’UNC à porter la tenue « pièce contre pièce » et les insignes du parti lors de ces manifestations.

Il sied de rappeler que l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État Tshisekedi , Vital Kamerhe a été condamné le 20 juin 2020 pour corruption et détournement de fonds publics.

7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici