Ecoutez cet article

La manifestation contre la machine à voter a pris fin à Kinshasa. Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Pierre Lumbi, Fidèle Babala, Freddy Matungulu, Jacques Chalupa, André-Claudel Ewanga et d’autres leaders de l’opposition sont arrivés avec leurs militants à l’espace compris entre le Boulevard Triomphal et l’Avenue de l’Enseignement ;

« Nous disons merci à la population d’avoir répondu à l’appel des leaders, comme convenu, un groupe de leaders de l’opposition vont maintenant déposer le mémo à la CENI. Nous remercions également la police pour l’encadrement », a déclaré du haut du podium Vital Kamerhe.

Candidat à la présidentielle, Martin Fayulu a réitéré également le rejet de cette technologie.

« Nous voulons les élections, mais sans machine à voter. Le peuple est le représentant de Dieu. Nangaa a vu la démonstration du peuple. Personne n’utilisera cette machine à voter », a dit, pour sa part, le président de l’Ecidé.

Plusieurs centaines de militants ont participé à cette marche dont les mouvements citoyens.

Lire aussi : Quatrième vidéo de la marche du 26 octobre contre la machine à voter

Christine Tshibuyi et Auguy Mudiayi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici