Ecoutez cet article

Les Léopards de la RDC ont sombré le mardi 29 mars dernier à Casablanca sur le score de 4-1 en match comptant pour le retour des barrages de la Coupe du monde Qatar 2022. À la base de deux premiers buts suite respectivement à son dégagement manqué et après avoir été dominé dans les airs.

Des frustrations, oui certes. Mais aller jusqu’à poser des actes de vandalisme suite à un match de football, c’est un non-sens. Quid du fair-play prôné dans le monde du football en général et en particulier par le président, Alain Makengo, au niveau de la Ligue sportive pour la promotion et la défense des droits de l’homme (Lisped)?

Le domicile caillassé, des vitres de la maison cassées et peut-être une carrière en équipe nationale brisée à jamais, à cause des dégagements ratés. La gâchette de l’intolérance a été déclenchée.

«Ils sont venus avec de grosses pierres, ils sont entrés dans la parcelle et ont cassé des vitres et autres. Ils voulaient absolument faire tomber toute la maison. Sa femme était là, seule (d’autres sources indiquent qu’il s’agirait plutôt de sa mère, ndlr). Heureusement que la police est intervenue pour les disperser», a raconté un témoin sur Top Congo FM.

La RDC a été désillusionnée le mardi 29 mars au stade Mohammed V à Casablanca. 4-1 face au Maroc, après le 1-1 à Kinshasa. Le Maroc va participer ainsi à sa 6ème Coupe du monde de son histoire. Pas de deuxième mondial pour la RDC après celle de 1974 en Allemagne.

Gloire BATOMENE
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici