L’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo estime que la RDC est capable de se développer sans l’appui du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale.

Il l’a affirmé au cours d’une conférence organisée ce vendredi 20 septembre par le Think Tank “Investir” à Showbuzz dans la commune de Ngaliema.

Ces institutions, a-t-il fait remarquer, n’ont pas pour mission de développer les pays. Leur rôle, explique-t-il, est d’appuyer les pays vers le chemin du développement.

“L’accompagnement de ces institutions sont importantes certes. Mais, il ne faut pas croire qu’elles doivent absolument être là pour que la RDC puisse se développer”, a précisé Matata Ponyo.

Il convient donc pour les dirigeants congolais poursuit-il, de mettre en place des politiques efficaces fondées sur les ressources intérieures et d’améliorer le climat des affaires pour attirer les investisseurs.

“Le développement économique passe surtout par là”, a martelé ce sénateur congolais.

Il a profité de cette occasion pour exhorter les dirigeants congolais à faire preuve de gouvernance de qualité qu’il définit comme le processus permettant d’obtenir les résultats avec le coût le plus rationnel possible.

Orly-Darel Ngiambukulu

1 COMMENTAIRE

  1. C’est a lui entre autre d’instaurer cette politique efficace. Il a ete 1er ministre, il doit etre concret et non si abstrait. Il a ete la pendant les 5 chantiers, la revolution de la modernite etc. Ou sont les resultats??? on est fatigue par des theories de gens qui font la honte de toute une race!

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici