Ecoutez cet article

Le débat sur la réduction du train de vie des institutions politiques en RDC est loin de terminer depuis la présentation du Projet de loi de finances 2022 à l’assemblée nationale par le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde.

Plusieurs acteurs socio-politiques souhaitent voir le gouvernement congolais réduire les frais de fonctionnement et salaires des membres du gouvernement, des députés nationaux et des autres institutions.

Pour Steve Mbikayi, ancien Ministre de l’ESU et des affaires humanitaires, les institutions telles que le Sénat, le CSAC, la Cndh et tant bien d’autres doivent être supprimées pour affecter les fonds du fonctionnement de ces institutions à la gratuité de l’enseignement de base.

« Supprimons les institutions inutilement budgétivores comme le Sénat, le CSAC,le CES,la CNDH… Affectons ces millions de dollars, jetés par les fenêtres, à la paie des enseignants du primaire pour soutenir la gratuité de l’enseignement. » a-t-il souhaité.

Le Premier Ministre, Jean Michel Sama Lukonde sera ce jeudi devant la représentation nationale pour répondre aux questions des élus nationaux sur toutes les rubriques de ce projet de budget 2022.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici