Ecoutez cet article

En République Démocratique du Congo, le ministre de la communication et des médias dans sa peau d’un homme de paix, a ténu à disponibiliser la journée de ce jeudi 19 août 2021 dans son cabinet à Kinshasa pour écouter la délégation syndicale de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC).

Le seul point à l’ordre du jour était celui de la menace de grève annoncée par un groupe des agents, proches du feu Directeur Général Ernest Kabila.

Curieusement, aucun d’entre eux n’a été présent sur le lieu de l’invitation.

Ils ont préféré vaguer librement à leurs occupations quotidiennes au mépris de l’invitation officielle lancée par le ministre Patrick Muyaya Katebwe.

Les raisons d’absence de ces derniers n’ont pas été justifiées jusque là.

Soucieux de la bonne marche de cette télévision publique, seuls le Directeur Général intérimaire Freddy Mulumba et le Président du Conseil d’Administration ont répondu présent à ce rendez-vous .

Aux nombreux avertis, cette caprice aux allures d’un théâtre est consécutive à une mission de contrôle qu’effectue depuis quelques jours l’Inspection générale des Finances (IGF) à la RTNC.

Selon certaines indiscrétions des inspecteurs, plusieurs millions des dollars se sont volatilisés dans la nature pendant plusieurs années et les personnes visées seraient parmi les membres de cette délégation syndicale.

En rappel , cette mauvaise attitude de la délégation syndicale de la RTNC avait été décriée par le ministre sortant de la communication et des médias.

A en croire Jolino Makelele, cette dernière s’immisce de plus en plus dans les actes de gestion courante de cette entreprise qui relève de la compétence « du seul Directeur générale ».

( Ci-dessous la lettre du ministre Jolino Makelele adressée au PCA)

Africa 24 sur 24

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici