Ecoutez cet article

Répondant à la question d’un journaliste sur les informations liées aux menaces terroristes contre l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Kinshasa, le porte-parole de la Majorité Présidentielle a parlé des informations alarmistes qui ne devraient pas être portées à la connaissance du public.

« En tant qu’agent de renseignements je peux dire tout simplement qu’il s’agit des informations alarmistes qui ne devraient pas être portées au public… », a déclaré Alain Atundu.

A la question de savoir si la majorité Présidentielle prendrait au sérieux ces informations, Alain Atundu est allé par 4 chemins plutôt que de donner une réponse claire.

Pour rappel, les représentants des États-Unis d’Amérique à Kinshasa ont procédé à la fermeture de l’ambassade américaine depuis lundi suite aux informations liées aux éventuelles menaces terroristes qu’ils auraient reçues.

Jeff Kaleb Hobiang

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici