Ecoutez cet article

José Tshibuabua, officier de migrations, en détention dans le cadre du procès sur le meurtre des experts de l’ONU Zaida Catalan et Michael Sharp, est décédé ce mardi à l’aube, à la prison de Kananga où il était en détention préventive.

Selon des sources pénitentiaires, José Tshibuabua était gravement malade. Il n’arrivait même à se tenir debout pour comparaître.

José Tshibuabua est l’une des personnes à avoir rencontré les experts dans un hôtel de Kananga à la veille de leur départ fatidique pour Bunkonde. Il avait même organisé la mission des experts en mettant à leur disposition des motards.

Ancien collaborateur bénévole de l’Agence nationale des renseignements (ANR), José Tshibuabua avait été engagé à la Direction générale de migration (DGM) trois mois après le meurtre des experts. C’est le troisième prévenu dans le procès sur le meurtre des experts à trouver la mort en détention. Ce procès sur le meurtre des experts de déroule devant la cour militaire de l’ex Kasaï Occidental.

Parmi les prévenus, trois fonctionnaires de l’Etat, le colonel Jean de Dieu Mambweni, les officiers des migrations Thomas Nkashama et José Tshibuabua qui est mort ce mardi 22/10/2019.

Sosthène Kambidi
Actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici