Ecoutez cet article

Le meurtre d’Olivier Mpunga, 32 ans, trouvé mort après son interpellation dans les installations de la Police, ne restera pas impuni. Le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, s’exprimant hier dimanche 19 décembre sur le sujet, sans livrer de détails, a affirmé que « tous les auteurs présumés seront jugés en flagrance pour que cela serve d’exemple. »

Le Porte-parole du Gouvernement, tout en exprimant sa solidarité à la famille éplorée, estime que la «justice doit être faite».

«Les règles d’engagement recommandent le respect strict des droits humains. Il n’y a rien de plus troublant que de perdre un jeune de 32 ans. Toute la solidarité à sa famille», a déclaré le ministre Patrick Muyaya.

De son côté, la Police Nationale Congolaise a, à travers un communiqué, condamné le recours aux actes de tortures avant de souligner que les auteurs présumés ont été appréhendés et déférés devant l’Officier du ministère public (OMP).

«Décès tragique du défunt Olivier Mpunga Tshibanda. La PNC condamne le recours aux actes de tortures. Actes isolés n’engageant pas tout le corps, auteurs présumés appréhendés et déférés devant l’OMP. La PNC accomplit ses missions dans le respect des droits humains. Nos Condoléances», peut-on lire dans ce communiqué.

La Police nationale congolaise (PNC) «condamne le recours aux actes stériles, inhumains, dégradants et de tortures infligés au défunt», écrit son porte-parole, le colonel Pierrot Mwanamputu, sur sa page Facebook.

Ces actes ne doivent pas «être considérés comme engageant tout le corps de la police», a ajouté le colonel Mwanamputu, assurant que la PNC, qui présente ses «condoléances les plus attristées à la famille du disparu», «travaille dans le respect strict des droits humains».

Une commission d’enquête vient d’être instituée au niveau de la Coordination nationale de la police judiciaire et «les auteurs présumés de ces actes ignobles ont été appréhendés et déférés devant l’officier du ministère public», ajoute-t-il.

Des images vidéo, apparemment filmées dans les locaux de la police, montrant l’infortuné en slip en train d’être battu, ont fait le tour de la toile le week-end et suscité de nombreuses réactions.

Selon des bribes d’informations difficilement vérifiables, entendues çà et là, le jeune homme apparaissant sur ces images, Olivier Mpunga Tshibanda, avait été interpellé dans le cadre d’une affaire liée, semble-t-il, à un vol de voiture. La suite, il a été retrouvé mort dans les locaux de la police. Les enquêtes continuent au niveau du Parquet, a précisé la police.

Didier KEBONGO
Forum des as

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici