L’examen de la motion de défiance déposée contre le ministre de la Défense nationale est programmé pour ce lundi 16 avril à l’Assemblée nationale.

Déposée depuis le 5 avril dernier par le député national Paul Muhindo, cette motion convoque le ministre de la Défense nationale, Crispin Atama, suite à la persistance de l’insécurité dans la province du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Cette plénière est convoquée en début d’après midi, alors que le chef de l’État et autorité morale de la MP, Joseph Kabila reçoit les députés de sa famille politique cet avant midi à la cité de l’Union Africaine.

Au total 54 députés ont signé la motion qui accuse le ministre de la Défense d’incapacité et d’incompétence pour stopper les massacres depuis octobre 2014, à Beni. “A cela s’ajoute aussi l’activisme des assaillants armés notamment à Lubero et Ituri”, souligne l’auteur de la motion.

Depuis la législature de 2006, toutes les motions de défiance initiées à l’Assemblée nationale n’ont jamais abouti. Elles sont systématiquement contrariées par des motions dites incidentielles provoquées par des élus de la Majorité présidentielle (MP) pour empêcher toute action tendant à sanctionner les membres du gouvernement.

Paul Muhindo, met en garde la MP contre toute initiative visant à rejeter la motion de défiance amorcée contre le ministre de la Défense.

Depuis 2014, au moins 1000 personnes ont été massacrées à Beni, selon l’ONU. La société civile, elle, avance le bilan d’au moins 1500 civils tués. Situation attribuée aux islamistes ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), présents dans la région depuis 1999.

Stanys Bujakera Tshiamala

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici