“Nous voulons faire un très grand parti politique, comme l’a annoncé Moïse Katumbi. En attendant, nous sommes en train de mettre en place la logistique et nous sensibilisons les futurs adhérents ainsi que les sympathisants”, annonce le porte-parole adjoint de Moïse Katumbi.

Au lancement d’Ensemble pour la République, 6 partis politiques avaient décidé d’y adhérer mais à en croire Francis Kalombo (Photo), même “les sièges, les militants et les élus de ces partis politiques seront d’Ensemble pour la République”.

En ce qui concerne la sortie officielle, “la date n’est pas encore connue. Nous allons vous l’annoncer. Mais, la sortie officielle va coïncider avec les adhésions qui se feront au même moment sur toute l’étendue de la République”.

Pas de partis à vendre ni à acheter

“Il n’y avait pas de partis à vendre”, réplique Francis Kalombo à ceux qui annoncent une prime de 1 million de dollars américains donnés à chaque leader pour fondre leur parti au sein d’Ensemble pour la République.

“Moïse Katumbi, à l’annonce de la création de son parti politique, était déjà à la tête d’Ensemble pour le changement. Certains de nos alliés ont décidé de garder leurs partis. Mais d’autres ont décidé de se mettre ensemble avec nous pour créer un grand parti politique”, rappelle-t-il.

” Ce sont de grands responsables, s’ils couraient après l’argent, ils seraient tous au FCC”.

Mais, ajoute-t-il, “ceux qui étaient à la tête des partis politiques n’ont pas une vision d’argent, mais celle de faire un grand parti politique moderne capable de mener un changement”.

Top Congo

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici