Après l’annonce de sa candidature à la présidentielle du 23 décembre 2018 lors du forum tenu en Afrique du Sud, Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex Katanga, est accusé d’être porteur d’une double nationalité par la Majorité présidentielle. Cette double nationalité le disqualifierait dans la course à la présidentielle.

André Atundu, porte-parole de l MP a fait savoir que Moïse Katumbi est dans l’illégitimité qui l’empêche de constituer une plate forme.

Le porte-parole a ajouté qu’une entité italienne aurait démontré avec preuve que l’ancien gouverneur détient la nationalité italienne.

Cependant, les membres de « Ensemble », nouveau mouvement de Moïse Katumbi, affirme que leur candidat est né au Congo, il a grandi au Congo et n’est porteur que de la nationalité congolaise.

Notons qu’aux élections de 2011, l’ancien gouverneur était le directeur de campagne de Kabila et après son départ, il a été victime de plusieurs accusations.

Jeancy Ngampuru

Poster votre commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici