Ecoutez cet article

Le député national Alphonse Ngoyi Kasanji est revenu ce vendredi 05 février 2021 sur le discours du président de la République Félix Tshisekedi aux USA devant la diaspora congolaise sur le déboulonnement du “système dictatorial” de son prédécesseur Joseph Kabila.

L’ancien proche de Kabila et cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) reconnaît la polémique suscitée par cette sortie du président Tshisekedi et les doutes de la classe politique au sujet de sa matérialisation.

“Ce verbe déboulonner a été utilisé par Béton aux USA devant la diaspora congolaise venue écouter son président élu. Nous polémiquâmes autour de ça sans savoir que l’homme du moment y allait lentement et sûrement. Avec la chute du bureau du sénat, tout est déboulonné sans casse”, a-t-il écrit sur son compte twitter.

Lors de sa visite aux États-Unis en avril 2019, Félix Tshisekedi avait déclaré qu’il était là pour déboulonner le système dictatorial de son prédécesseur Kabila.

“Je le dis sans peur, Je suis là pour déboulonner le système dictatorial qui était en place”, avait-il dit.

Il y a quelques mois, le FCC de Joseph Kabila avait le contrôle de l’assemblée nationale avec une majorité parlementaire et autres institutions du pays.

Après la fin de la coalition FCC-CACH, le chef de l’État a repris la main sur différentes institutions du pays notamment la chambre basse du parlement. Il a fini par obtenir la démission du 1er premier ministre après sa déchéance ainsi que celle du président du sénat Alexis Thambwe.

Ange Makadi Ngoy
7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici