Ecoutez cet article

La situation du premier ministre Sylvestre Ilunga ne cesse de susciter des réactions des députés nationaux qui ont voté pour la destitution de son gouvernement.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD le mercredi 27 janvier 2021, le député national Alphonse Ngoyi Kasanji, a fait savoir que si le premier ministre refuse de démissionner, il fera “outrage” au parlement et s’exposerait à des poursuites judiciaires.

« Il faut craindre qu’il fasse l’outrage à l’Assemblée nationale. Vous savez qu’il était investi par la plénière (…) Et c’est la même plénière qui le démet aujourd’hui. Alors, s’il ne démissionne pas, il fait outrage à l’assemblée, et il y a des poursuites judiciaires. Il doit respecter la loi…Et donc, il doit respecter la plénière de l’Assemblée nationale. Ne pas le faire, c’est commettre l’outrage », a insisté Ngoyi Kasanji.

Rappelons que le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a, à travers une correspondance adressée au chef de l’État, annoncé son intention de rester à la tête du gouvernement jusqu’à l’élection et l’installation du bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Roberto Tshahe
7sur7

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici