Écoutez cet article

Le président intérimaire de l’UDPS dont les décisions et la gestion provoquaient un grand tollé chez les militants et cadres a été ramassé quelques heures après son rendez-vous de ce lundi 18 juillet, avec la presse nationale et internationale.

La réponse du berger à la bergère vient d’un cadre influent du parti au pouvoir à savoir Me. Peter Kazadi. Réputé critique et modéré dans la plupart de ses interventions, ce député provincial décide d’aller aussi en conflit contre Jean-Marc Kabund qu’il traite de tous les noms d’oiseaux. Pour Peter Kazadi, tout ce qu’a dit Kabund est un mensonge cousu en fil blanc pour chercher à entraîner l’opinion dans sa diversion.

« Un apprenti fabriquant de mensonges, gesticulant tel un crapaud qui se mesure au sabot de l’éléphant et croyant atteindre, par sa larve, le Grand Aigle situé à des milliers de kilomètres », a-t-il répliqué.

Sans peur au ventre, Peter Kazadi cite nommément Jean-Marc Kabund, qui selon lui, « s’est décrit dans ses détails. Il lui sera opposé ses propos avec preuves », dit-il.

Il sied de souligner que, le surnommé « 520 gigas », a, au cours de ce point de presse de ce lundi, annoncé officiellement la création de son parti politique « Alliance pour le Changement » avant de déballer les secrets du pouvoir fragile de Félix Tshisekedi sur la place publique. Rien qu’à nous en tenir à cette réaction de cet élu de Kinshasa, nous sommes en droit d’affirmer sans peur d’être contredits que la sortie médiatique de Jean-Marc Kabund est une déclaration de guerre contre le camp de Félix Tshisekedi. Des coups vont probablement s’enchaîner et risquent d’être fatals.

Gaba
Objectif-Infos

SOMBA,TEKA Ofele

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici