La pluie qui s’est abattue sur la ville de Kinshasa dans la nuit de mardi 8 à mercredi 9 octobre 2019, a causé d’énormes dégâts aussi matériels qu’humains.

D’après la police nationale, l’écroulement d’un mur a causé la mort de trois personnes dont une dame de 28 ans et deux enfants respectivement de 4 et de 6 ans.

Cet écroulement, toujours selon la police, s’est produit dans la commune de Selembao, sur l’avenue Notre Congo, dans le quartier Kalunga.

Quelques quartiers des communes de Ngaba, Kinshasa, Barumbu, Lingwala, Ngiri-Ngiri, Bandal, Kalamu, Masina, Limete… sont inondés.

Les rivières N’djili, Kalamu, Makelele… ont quitté leurs lits pour se déverser dans des rues. Par conséquent, les Kinois connaissent un sérieux problème de mobilité. Des véhicules de transport en commun pour desservir la population, se font rares, comme c’est souvent le cas après une forte pluie. Difficile de gagner le centre-ville pour exercer les activités quotidiennes, surtout avec la présence des sauts-de-mouton qui compliquent déjà la circulation.

MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici