Après les manifestations de deux jours organisées par les militants de l’UDPS au Palais du peuple contre les propositions de lois faites à l’Assemblée nationale par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata l’ancien secrétaire général de l’UDPS, Jacquemain Shabani note le manque de discussions préalables au sein de la coalition FCC-CACH au pouvoir. Pour lui, ces propositions devaient être débattues avant tout au sein de la coalition avant leur proposition à la chambre basse du parlement.

“Je considère que ces propositions faites par les deux honorables députés sont non seulement inopportunes mais tendancieuses. Au sortir de l’accord FCC-CACH, ils nous a été présenté un comité de suivi de cet accord, il est important que les acteurs politiques chacun selon leurs responsabilités puissent remettre au premier plan tous les mécanisme de discussion, d’échange pour permettre à la coalition de faire pleinement son travail. Ces projets de lois sont apparus comme une surprise, ce n’est pas très constructive pour la coalition.” a dit à ACTUALITE.CD Jacquemain Shabani.

Et d’ajouter : ” Si l’honorable Minaku estime que toutes les discussions ne peuvent avoir lieu qu’au parlement, moi j’estime qu’avant toute chose il y a une coalition, (…) Je crois qu’aujourd’hui nous devrions privilégier tous les mécanismes, que nous avions mis ensemble en place pour gérer ces genres de situation. Je ne crois pas que le comité de suivi de l’accord FCC-CACH ait été mis en place pour autre chose, il est extrêmement important qu’il fonctionne.”

Des centaines de motocyclistes et autres militants à pied ont brûlé des pneus et scandé des chansons hostiles à l’endroit des députés au Palais du peuple du matin jusqu’à mi-journée de ce mercredi 24 juin. Dans la foulée ils ont vandalisé des propriétés des personnes membres ou proches du FCC. Par leur colère, ils exigent le retrait des propositions de lois visant la réforme judiciaire. Jugées recevables à la plénière, les trois propositions qui modifient notamment la magistrature sont à la commission Politique Administrative et judiciaire de l’Assemblée nationale pour amendement avant son adoption.

Ivan Kasongo
Actualite.cd

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur Emmanuel Ramazani,
    Voici ce qu’a dit une fois le dictateur Mobutu à la tribune des Nations-Unies, ‘’un fruit ne tombe que quand il est mur, mais devant l’ouragan et la tempête, mur ou pas mur il tombe quand-même’’. L’heure a sonné son glas. Le peuple congolais ne veut plus de la présence du PPRD sur son territoire. Le PPRD est non seulement l’ennemi du peuple congolais mais aussi de l’Occident. Si tu étais intellectuel, tu comprendrais facilement que l’existence du PPRD est tributaire de l’alliance que Joseph Kabila a conclu avec l’UPDPS. La cession du pouvoir Par Joseph à Felix Tshisekedi n’était pas veine. Elle n’était qu’une façon pour Joseph Kabila de se couvrir des maux qu’il a infligés au peuple congolais. Si le PPRD ne tolère pas la présence de Felix Tshisekedi à la présidence de la RDC, sachez que celui-ci dispose de biens des moyens pour fléchir les Kabilistes que ce soit sur le plan national ou international. J’ai l’impression que le PPRD doute encore de l’omnipotence de Felix Tshisekedi. Je vous rappelle qu’il jouit d’un appui sans précèdent partout en RDC. Il est capable d’ordonner l’arrestation immédiate de tous les Kabilistes qui ont commis des meurtres, à commencer par Joseph Kabila qu’aucun pays au monde ne peut accorder l’asile, y compris le Rwanda, sa patrie. Quelle que soit votre manière d’agir, le PPRD est perdant. En voulant ridiculiser Felix Tshisekedi, vous perdrez tout le pouvoir. Pour Rappel, quand Mobutu et Etienne Tshisekedi se disputait le pouvoir. Laurent-Désiré Kabila en profita pour devenir president de la RDC. Autrement dit, vos querelles inutiles se solderont par la victoire de LAMUKA. Jeanine Mabunda Lioko, la boite de pandore et Alexis Thambwe Mwamba, une autre force du mal précipiteront bientôt le PPRD à sa décadence comme le fit les Ngbandi au régime du feu Mobutu. Si les Français ont renversé le roi Louis XIV, si les Américains ont chassé les colons britanniques de treize colonies d’Amérique, les Congolais ont prouvé à travers les manifestations récentes qu’ils disposent des atouts pour accroupir la majorité Kabiliste montée de toute pièce au sein du Parlement congolais.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici