Ecoutez cet article

Réagissant sur Télé 50 sur l’une des actualités qui alimentent la toile faisant état d’une poursuite judiciaire contre le Gouverneur de la ville de Kinshasa par la Cour de Cassation, Me Freddy Bonzeke, son directeur de cabinet, a levé toute équivoque. A l’en croire, il s’agit simplement du dossier concernant un bourgmestre qui avait été omis lors de la mise en place effectuée par l’autorité urbaine Gentiny Ngobila Mbaka en 2019.

«Celui-ci se sentant lésé avait saisi le Conseil d’État. De cette plainte est sorti un arrêt ordonnant la réhabilitation de ce bourgmestre», a-t-il fait savoir.

Aussi, indique Freddy Bonzeke, la présente annonce du président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa n’est qu’à titre informatif et qu’il n’y a pas autre chose que ce dossier presque vidé.

D’après lui, l’initiative de la cour de cassation de demander par correspondance l’autorisation de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa est légitime et entre dans le cadre de la procédure normale lui reconnue, mais a certifié que la question a déjà été réglée et que le bourgmestre concerné a même déjà reçu sa notification.

L’occasion pour Me Freddy Bonzeke Iliki de déplorer la tendance actuelle de politiser tout dossier.

En ce qui concerne la démarche du président de l’APK, il n’a donné que l’information, laquelle a été saisie par les détracteurs au point d’alimenter des spéculations.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici