Écoutez cet article

« Rien n’interdit à Joseph Kabila ». C’est avec ces termes que Néhémie Mwilanya, Docteur en droit et le tout dernier Directeur de cabinet de l’ancien Président Joseph Kabila, a affirmé que son boss peut bien être candidat à la présidentielle de 2023.

Il donne ainsi son point de vue au sujet d’un débat qui est pendant dans des salons huppés de la ville et cabarets.

Invité du Journal Afrique de TV5, le Coordonnateur du FCC, famille politique de Kabila, a soutenu que « rien n’interdit à son patron de postuler ». Et de préciser: « Mais est-il que le moment venu avec sa famille politique évidement lui-même devra se décider. Ensuite, démocratiquement, les options seront levées au sein de sa famille politique ».

Auteur d’un ouvrage résumant, récemment publié et axé sur les réalisations de Joseph Kabila durant son règne, Mwilanya, se voulant rassurant, a expliqué que l’ancien Président a une famille politique avec laquelle il faudra compter lors de toutes les échéances à venir.

Et d’ajouter: « Joseph Kabila a joué un rôle: le jeu de la démocratie pour l’avoir réhabilitée jusqu’au bout. Il a permis l’alternance pacifique même on entend des dividendes. En quittant le pouvoir à 47 ans, il est resté un acteur politique majeur ». Puis de conclure: « Et donc à 50 ans, il n’a pas pris sa retraite. Est-il que pour le moment il travaille à solidifier sa famille, la faire sortir de la crise de croissance qu’elle a subi un peu ».

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici