Ecoutez cet article

La tension monte d’un cran. Plusieurs questions sont aux lèvres des congolais qui retiennent encore leurs souffle.

Deux hypothèses sont émises pour l’ancien directeur de Cabinet du Chef de l’État.
Soit la Cour d’appel confirme le verdict rendu au premier degré, soit elle pourrait acquitter Vital Kamerhe qui continue à clamer toujours son innocence.

La Cour d’appel de Kinshasa /Gombe a pris l’affaire en délibéré et va rendre son verdict le 15 juin 2021 du procès en appel opposant Jeannot Muhima, Sammy Jammal et Vital Kamerhe, Président de l’Union nationale Congolaise (UNC), au ministère public.

Cette décision a été prise le mardi 01 juin après la plaidoirie qui s’est déroulée sans le collectif d’avocats du parti rouge blanc qui dénonce la partialité du juge.

En détention depuis le 8 avril 2020 à la prison Centrale de Makala, le président du parti rouge blanc a été condamné le 20 juin 2020, à 20 ans de travaux forcés à la première instance.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici