Ecoutez cet article

Témoin clé de l’assassinat à Kinshasa en 2010 du défenseur des droits de l’homme Floribert Chebeya, le major Paul Mwilambwe est rentré à Kinshasa ce Jeudi 02 décembre 2021 en provenance de Belgique où il était réfugié depuis plusieurs années.

Il s’agit d’une nouvelle avancée dans le procès de l’assassinat de deux militants des droits humains Floribert Chebeya et Fidèle Bazana en juin 2010.

« Je rentre dans mon pays pour rétablir la vérité concernant le double meurtre de Floribert Chebeya et Fidel Bazana », a-t-il déclaré à son arrivée à Kinshasa.

Témoin capital

Le 1er juin 2010, jour où le défenseur congolais des droits humains et fondateur de l’organisation non gouvernementale “la Voix des sans voix” (VSV) Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana ont été doublement assassinés, le major Paul Mwilambwe est alors en charge de la sécurité des bureaux de l’inspection générale de la police nationale. Il a toujours affirmé avoir tout vu sur les caméras de vidéosurveillance. Il a régulièrement accusé le général Numbi, qui était le chef de la police en 2010 et qui est désormais en fuite dans un pays africain.

L’interview

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici