L’instruction du procès pénal qui oppose le ministère public à l’évêque Pascal Mukuna a bel et bien démarré le vendredi 5 juin 2020 à la prison centrale de Makala à Kinshasa, la capitale de la RDC.

Pour la journée du vendredi, il a été question d’instruire sur les 3 accusations qui pèsent sur le responsable de l’Assemblée Chrétienne de Kinshasa, (ACK), d’après Me Jean-Claude Katende contacté ce samedi par 7SUR7.CD.

Selon la même source, la prochaine instruction est prévue la semaine prochaine et consistera notamment à l’audition des différents témoins.

“L’instruction s’est déroulée hier comme prévu et l’affaire a été renvoyée au vendredi prochain pour l’audition des témoins”, a déclaré Jean-Claude Katende.

Cependant, le président de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO) indique n’avoir pas encore eu connaissance des témoins qui seront auditionnés.

“Je n’ai pas encore eu la liste des témoins mais on a demandé à toutes les parties qui souhaiteraient citer des témoins de transmettre la liste”, a renchéri JC Katende.

Pour rappel, l’évêque Pascal Mukuna qui est également le président du club de football Renaissance du Congo est accusé de viol, détention illicite d’armes et menaces de mort par Mamie Tshibola, veuve d’un de ses anciens collaborateurs.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici