Écoutez cet article

Par le biais de son ambassadeur en RDC, Nairobi a exprimé sa désapprobation des propos incendiaires tenus par William Ruto, vice-président du Kenya, à l’encontre de la RDC.

Ces propos ont suscité une telle indignation dans le chef des Congolais que l’ambassadeur kenyan Dr. George Masafu a pondu un communiqué ce mercredi 16 février pour tenter d’apaiser les esprits. Par sa communication, le diplomate kenyan tente aussi de rassurer le gouvernement et le peuple congolais que Nairobi « continuera d’encourager les citoyens de nos deux pays à continuer de s’engager et de construire des partenariats solides, en particulier en ce moment historique où la RDC se prépare à rejoindre la Communauté de l’Afrique de l’Est ».

Bien qu’il appelle à l’entretien de la « relation historique profonde et respectueuse » entre Kenya et RDC, Dr. George Masafu n’a clairement pas condamné les propos indélicats tenus par un officiel de son pays. Il n’a pas non plus présenté formellement des excuses au peuple Congolais indigné, espérant tout de même en arriver à calmer les esprits qui se surchauffent.

Calmer la tempête

L’ambassadeur du Kenya en RDC a au moins pris soin de faire parvenir au ministre kenyan des Affaires étrangères, les réactions suscitées dans les milieux des affaires et de la population de la RDC suite à cette sortie manquée du vice-président Ruto.

Outre son communiqué, l’ambassadeur Dr. George Masafu est allé à la rencontre, ce mercredi 16 février à Kinshasa, du Secrétaire général aux Affaires étrangères de la RDC, Joska Kabongo.

Les deux diplomates se sont notamment entretenus au sujet des déclarations de William Ruto. Selon un tweet de l’ambassade kényane, Nairobi se « dissocie des remarques faites par le DP William Ruto ». Selon le Dr. George Masafu, lesdites remarques sont « personnelles et ne reflètent pas la position du gouvernement du Kenya ».

Opinion-Info

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici