Ecoutez cet article

Les groupes parlementaires de l’opposition ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur le poste de rapporteur adjoint de l’assemblée nationale, mardi 5 novembre 2019.

Par conséquent, le bureau de l’assemblée nationale organisera les élections pour départager les candidats de l’opposition au fauteuil du rapporteur adjoint de l’assemblée nationale.

La présidente de l’assemblée nationale proposera un calendrier à la plénière de l’assemblée nationale ce jeudi pour l’élection du rapporteur adjoint.

Il en est de même pour les 12 postes réservés à l’opposition dans les 10 commissions permanentes de l’assemblée nationale.

Faute d’un consensus, l’opposition risquerait d’aller en ordre dispersé à l’élection qui se déroulera à huis clos au niveau de chaque commission.

La majorité tranchera à l’aune de ses intérêts suite à l’incapacité de l’opposition de trouver un compromis.

La majorité qui n’a pas eu trop de peine pour se mettre d’accord occupe déjà les différents postes qui lui revenaient au niveau de 10 commissions permanentes de l’assemblée nationale.

Eric Wemba
MCP

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici