En République Démocratique du Congo, le 1er août de chaque année est une date consacrée à la commémoration des parents, vivants ou morts. À cet effet, des milliers de Congolais se recueillent devant les tombes des êtres chers.

À cette occasion, la secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo, Eve Bazaiba, a choisi de se rendre sur la tombe du colonel Mamadou Ndala, décédé le 2 janvier 2014 au du Nord-Kivu.

“En ce 01 Août 2019, jour de la commémoration des morts, je me suis rendue sur la tombe du Général Mamadou Ndala. Un hommage à la dimension de l’engagement patriotique de ce héros à la faveur de la cause et de la défense du pays jusqu’au sacrifice suprême”, a indiqué Eve Bazaiba via Twitter.

Le colonel Mamadou fut officiellement fauché près de la ville de Beni par une roquette tirée par des présumés rebelles ougandais des ADF. Un officier des FARDC et un rebelle ougandais des ADF ont été condamnés à la peine capitale pour leur rôle dans cet assassinat.

Le colonel Mamadou Ndala a été rendu célèbre surtout pour avoir défait, fin 2013 avec l’appui militaire de la MONUSCO, le M23 qui occupait une partie du Nord-Kivu, jusqu’aux portes de Goma.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici