Ecoutez cet article

Depuis près d’un mois, le terme «l’Union Sacrée» se dit dans la bouche de tous les Congolais.

Le Chef de l’État l’avait dit lors d’un discours. Il avait promis de créer l’Union sacrée après les consultations.

Dès lors, plusieurs caciques du Front Commun pour le Congo (FCC), ancien partenaire du Cap pour le Changement (CACH) plateforme du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi ont dû rejoindre l’Union sacrée pour «servir le peuple».

Et la population congolaise se pose une question : “Ces personnes taxées des «corrompus d’hier», lavées par l’eau bénite de l’Union sacrée vont réellement se ronger du côté du peuple ?”.

Les consultations ayant pris fin, l’Union sacrée est attendue avec impatience et elle est prise comme une délivrance qui viendrait sortir le pays du chaos.

Certains souhaitent que cela soit pour le bien être de la population et non pour le partage du pouvoir.

Pour cette Union sacrée, Félix Tshisekedi promet du changement pour les 3 ans qui restent de son mandat.

J.NK/L’interview

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici