Ecoutez cet article

André Kimbuta, gouverneur de Kinshasa, a pris acte de l’organisation par plusieurs partis de l’opposition d’un meeting le 29 septembre.

« Je prends acte de la tenue de votre activité à cette date de 10 heures à 15 heures, sur l’espace compris entre le Boulevard Triomphal et l’Avenue de l’Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu », a répondu Kimbuta au courrier lui adressé par le MLC, l’Ecidé, le CNB, l’UNC, l’UDPS, FCR et GR.

Ce meeting a pour objectif, selon ses organisateurs, d’exiger des élections inclusives et le retrait de la machine à voter.

“L’opposition politique, qui milite toujours pour le respect de la constitution et la mise en œuvre effective de toutes les mesures de décrispation prévues dans l’accord de la Saint Sylvestre, tient à l’organisation des élections crédibles, inclusives et apaisées le 23 décembre 2018, selon le calendrier de la CENI. Elle a aligné ses candidats à tous les niveaux et ne s’inscrit pas dans la logique du boycott des élections. Par contre, l’opposition politique ne permettra jamais la tenue d’une parodie d’élections”, avait dit l’opposition dans son communiqué signé conjointement par Vital Kamerhe, président de l’UNC, Martin Fayulu, coordonnateur de la Dynamique de l’Opposition, Félix Tshisekedi, président de l’UDPS, Adolphe Muzito, autorité morale de l’UREP, Moïse Katumbi, président d’Ensemble, Jean-Pierre Bemba, président du MLC, et Freddy Matungulu président de Congo Na Biso.

Outre ce meeting, l’opposition prévoit également, l’organisation de matinées politiques par chaque parti et chaque regroupement politique, à travers le pays.

actualite.cd

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici