Écoutez cet article

Alors que le Front Commun pour le Congo (FCC de Joseph Kabila) revendique une victoire écrasante aux législatives nationales avec plus 350 sièges, Cap pour le changement (CACH) revendique plus 70 députés nationaux.

« Il y a eu une victoire au niveau présidentiel. Elle est avérée. CACH avait maximisé ses efforts pour obtenir cette alternance à la tête du pays, qui ne soit pas seulement une alternance des personnes, mais celle du système », a expliqué Vidiye Tshimanga, porte-parole de Félix Tshisekedi.

Il évoque le rapport de force pendant les scrutins.

« Il y avait un ration assez disproportionné entre les candidats présentés par CACH. Nous n’avions que 900 candidats disséminés dans le pays. En face de nous, il y avait plus de 17.000 candidats du FCC et plus les 5000 d’autres formations politiques. C’était un combat disproportionné. C’est tout-à-fait normal que cela se reflète dans les résultats », a t-il ajouté.

Vidiye Tshimanga espère également que CACH va améliorer son score.

« CACH a réussi à obtenir plus de 70 députés nationaux. Nous allons, grâce à nos recours, gonfler ces chiffres. Cela va nous permettre d’avoir une visibilité différente vis-à-vis des alliances possibles », a encore dit le porte-parole de Félix Tshisekedi.

actualite.cd

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici