Ecoutez cet article

La situation est confuse ce samedi matin dans la ville de Lubumbashi au sujet du meeting populaire de l’opposition. Après que le maire de ladite ville ait donné son accord le 9 octobre dernier pour la tenue de cette activité, c’est son adjointe Laurianne Kalombo, qui, dans une correspondance datée du 12 octobre dernier, a fait savoir que ledit meeting est reporté à une date ultérieure pour des raisons de sécurité.

Les opposants restent cependant déterminés à tenir leur meeting. Ils affirment ne pas avoir été saisi officiellement pour un quelconque report ou annulation de leur manifestation.

Delly Sesanga, Martin Fayulu, Christophe Lutundula, un représentant de l’UNC, de l’UDPS…séjournent déjà à Lubumbashi. Dans la soirée de vendredi dernier, ils ont eu une réunion avec Gabriel Kyungu Wa-Ku-Mwanza, à l’issue de laquelle une déclaration a été rendue public.

« L’opposition informe l’opinion qu’elle n’est pas officiellement saisie d’une lettre portant annulation de la manifestation et lance par conséquent un appel à tous les lushoises et lushois de ne pas céder à cette campagne d’intoxication ourdie pour décourager la population. À cet effet, l’opposition politique affirme que la manifestation prévue ce 13 octobre 2018 est maintenue », a-t-elle indiqué dans une déclaration signée par Gabriel Kyungu.

Visiblement, c’est un bras de fer qui s’installe entre les autorités provinciales et les opposants à Lubumbashi.

Jephté Kitsita

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici