Écoutez cet article

En réponse à la demande du gouvernement de la RDC, la Défense belge déploiera un détachement militaire pendant la période comprise entre mars et juin 2022. Une mission de soutien qui s’effectuera dans la province de Maniema, précisément dans la ville de Kindu, annonce la Belgique.

La présence des militaires belges dans l’Est de la RDC est une demande formulée par la RDC.

«En octobre 2021, le gouvernement congolais a sollicité un soutien militaire belge à la République. Une demande ayant reçu une suite favorable. Tant à Kindu qu’à Kinshasa, des militaires belges seront déployés en 2022 pour contribuer à la stabilité du pays. La stabilité régionale est d’une grande importance, tant pour les Congolais que pour notre propre pays, en effet, l’instabilité sur le continent africain impacte notre sécurité (terrorisme) et notre économie (piraterie)», peut-on lire dans une note de la Défense belge.

Selon la Défense belge, le gouvernement congolais sollicite une expertise militaire dans les domaines des techniques d’orientation, de l’assistance médicale d’urgence sur le terrain (tactical combat casualty care) et des techniques de détection et de neutralisation des engins explosifs improvisés (counter-IED).

«Le soutien belge se fera à partir du camp de Lwama à Kindu où des militaires de la 31ème Brigade de Réaction Rapide sont formés afin d’apporter une réponse aux groupes terroristes. Ces dernières années, cependant, la brigade a été aux prises avec des difficultés. Il y a un manque de matériel de combat, logistique, médical et surtout de formation», explique la Defense belge.

Entre mars et juin 2022, quelque 25 militaires belges du Régiment d’Opérations Spéciales (SOR) s’installeront dans le camp de Lwama et instruiront les soldats congolais de la 31ème Brigade. Au cours des quatre premières semaines de la formation Train the Trainer, les soldats seront formés pour devenir des experts dans leur domaine.

Au cours des huit semaines suivantes, les experts se transmettront mutuellement leurs connaissances. De plus, ils seront coachés de manière intensive par les instructeurs belges. L’intention est qu’après trois mois, chaque instructeur de la 31ème Brigade ait une formation de base élargie et puisse être déployé presque n’importe où, affirme la Défense belge.

Rachidi MABANDU
Forum des as

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici