A travers une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux ce jeudi 26 septembre 2019, le député provincial Gecoco Mulumba élu de l’UDPS à Limete, a dénoncé “avec la dernière énergie l’interpellation humiliante dont a été victime l’artiste musicien Koffi Olomide mercredi 25 septembre à Kinshasa.

“Je dénonce avec la dernière énergie l’interpellation humiliante de Koffi Olomidé, peu importe le problème on ne peut jamais l’humilier de la sorte. Le droit de l’homme doit être respecté au Congo car nous sommes tous égaux et je demande l’interpellation immédiate de ces agents de l’ordre qui ont procédé à ce feuilleton de mauvais goût”, a écrit Gecoco Mulumba.

Koffi Olomide a comparu mercredi à Kinshasa devant la Commission nationale de censure des chansons et des spectacles de la RDC qui a interdit la diffusion de plusieurs de ses chansons.

Selon l’AFP le patron de l’orchestre Quartier Latin, a été entendu par deux responsables de cette commission lors d’une instruction dans les locaux du ministère de la Justice.
« On ne l’a pas entendu sur procès verbal parce qu’il est malade mais il va revenir pour comparaître de nouveau », a déclaré à l’AFP Didier Kelekelo, directeur de la commission de censure.

Ce dernier a expliqué qu’en principe Koffi devrait déposer les supports de ses chansons incriminées pour validation, ce qu’il n’a pas fait.

“Il fallait un mandat d’amener pour le contraindre de répondre aux faits qui lui sont reprochés », a ajouté M. Kelekelo.

Après avoir été entendu, Koffi Olomide a été relâché le même mercredi.

JKM

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici