Ecoutez cet article

Dimanche, 19 juin 2022-Aucune personne, quelque soit son rang social, n’est permise de porter une tenue ressemblant à celle des forces armées de la République démocratique du Congo de peur de courir des poursuites judiciaires. C’est la décision prise par le Vice-premier, ministre de l’intérieur suite aux différents dérapages répertoriés ces derniers temps à travers toute l’étendue du territoire national Congolais.

Pour le patron national de la territoriale Congolaise, les partis politiques sont appelés à interdire aux militants, sympathisants et cadres de porter des tenues ou insignes ressemblant à celle des policiers ou des militaires.

“Je viens d’instruire à tous les commissaires provinciaux de la police nationale Congolaise, tous les directeurs provinciaux du service national des renseignements de toutes les 26 provinces de la RDC d’arrêter les personnes qui porteront ces tenues puis les déférer devant les cours et tribunaux afin qu’elles répondent de leurs actes.

Par la même occasion, Daniel Aselo appelle toute la population congolaise à une mobilisation sans stigmatisation ni xénophobie et demande à la police nationale Congolaise de mettre la main sur ces inciviques afin qu’ils soient mises hors d’état de nuire.

Daniel Aselo dit qu’aucun citoyen Congolais n’est permis de passer aux actes barbaries où se rendre justice contre les citoyens Rwandais trouvés à travers toute l’étendue du territoire national Congolais comme observer dans certains entités de la République démocratique du Congo.

“Toute personne appréhendée sera arrêtée puis jugée en fragrance parce qu’on ne peut pas accepter que les discours de haine soient prononcés par nous car les concitoyens Congolais sont aussi dans d’autres pays du monde et ne subissent pas ce traitement. La population doit apporter son soutien indéfectible aux forces armées de la République démocratique du Congo sans sigmatisation ni xénophobie puis laisser chaque service de sécurité faire son travail car ils sont spécialisés pour ça. Et donc, la ministre, ministre d’état à la justice est instruite pour faire exécuter ces dispositions”, a dit le VPM.

Il sied de préciser que cette décision relayée à la grande édition du journal télévisé de la Radio Télévision Nationale Congolaise entre en vigueur ce dimanche, 19 Juin 2022.

Blaise MABALA
Okapi news

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici