La Cour d’appel a rejeté lundi 24 août une fois de plus la demande en liberté provisoire de Vital Kamerhe et Samih Jamaal. Elle s’est déclarée non saisie.

Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat et Samih Jamaal, DG de la Société Samibo, avaient sollicité la remise en liberté lors de la dernière audience vendredi 21 août à la prison centrale de Makala.

« La Cour s’est déclarée non saisie. Nous comptons attaquer la décision à la Cour de cassation », a confié à ACTUALITÉ.CD l’un des avocats des détenus.

Après le premier refus de la liberté provisoire en second degré, les prévenus avaient saisi la cour de cassation qui avait réservé le même sort.

Blaise BAÏSE
Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici