Plusieurs députés de L’AFDC-A/ Aile FCC connaîtront leur sort aujourd’hui à l’issue du dénouement du litige opposant les deux ailes du regroupement politique « Alliance des Forces Démocratiques du Congo » (AFDC-A) devant la Cour constitutionnelle.

La plus Haute-Cour de la RDC va, en effet, examiner ce mercredi 17 juin, les requêtes introduites par l’AFDC-A de Bahati Lukwebo, en déchéance du mandat parlementaire des députés nationaux de l’aile Néné Nkulu, pro FCC.

Dans un extrait de rôle signé mardi 16 juin, par le greffier principal, Lucie Baluti Mondo et dont une copie est parvenue à Politico.cd, plusieurs députés pro Néné Nkulu vont voir leur statut examiné par la Cour constitutionnelle.

Parmi ces députés qui verront leurs cas statués, l’on cite Solange Masumbuko, Alphonse Assaini, Olive Mudekereza, Patrick Munyomo, Jean-Pierre Kayembe Ilunga, Marie-Claire Alfano, Eustache Muhiya, Jean Kamisendu, Zobel Mukolo, Rubin Mukolo, Gracia Yamba, Jean-Pierre Tshimanga Buana, Nene Ilunga Nkulu, Didier Lutundula Okito, Maguy Rwakabuba, Aimé Mafefe Mukoso, Luc Milimbalimba, Sosthène Maombi, René Boshe, etc.

Hormis cette requête, la Cour constitutionnelle va se pencher sur une autre requête du même regroupement politique.

Il s’agit d’une requête en inconstitutionnalité de la décision de l’Assemblée nationale du 15 décembre 2019 à la suite du vote du rapport de la Commission Politique, Administrative et Juridique (PAJ) relatif au litige opposant les députés du groupe parlementaire AFDC-A.

La Commission PAJ de la Chambre basse du Parlement avait reconnu la paternité du groupe parlementaire AFDC-A à l’aile dirigée par Néné Ilunga Nkulu.

Pour rappel, le regroupement politique est divisé en deux camps. L’un dirigé par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo et l’autre resté fidèle à l’ex-président Joseph Kabila.

Thierry Mfundu
Politico

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici