Vital Kamerhe va rester en prison. La cour de cassation en a décidé ainsi. Les avocats de directeur de cabinet de Félix Tshisekedi ont été notifiés de cette décision ce mercredi 5 aout.

Vital Kamerhe voulait casser l’arrêt de la cour d’appel de Kinshasa Gombe qui avait rejeté pour une énième fois sa demande de liberté provisoire.

« Nous ne sommes pas surpris », a dit laconiquement à ACTUALITE.CD un avocat du président de l’UNC.

Kamerhe et sa défense vont se concentrer sur le procès en appel de la principale affaire. Une audience est prévue à cet effet le 7 août à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici