Ecoutez cet article

Le tribunal de paix de Kinshasa/Matete a rejeté la demande de mise en liberté provisoire du directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe.

L’information est livrée ce samedi 11 avril 2020 par le président de l’association congolaise pour l’accès à la justice, (ACAJ).

“Le Tribunal de Paix de Kinshasa/Matete vient de rejeter la requête de Vital Kamerhe demandant la liberté provisoire. Il l’a, par contre, placé en détention préventive pour une durée de 15 jours”, a indiqué Georges Kapiamba via Twitter.

Lire aussi: Urgent: Vital Kamerhe incarcéré à Makala

Il sied de rappeler que le président de l’Union pour la Nation Congolaise, (UNC), avait été entendu au sujet de la gestion des fonds alloués au programme d’urgence de 100 premiers jours du président Tshisekedi.

Après son audition, Vital Kamerhe avait été placé sous mandant d’arrêt provisoire et acheminé à la prison de Makala.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici