Ecoutez cet article

La famille de Kalev Mutondo, ancien administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR), craint que les militaires et policiers chargés de perquisitionner les différentes résidences de l’ancien super-flic déposent secrètement des armes pendant les opérations.

« Devant cet acharnement qui frise une expression de haine manifeste envers sa personne, la présence de la Monusco est vivement souhaitée pour empêcher que ces éléments non identifiés ne déposent des armes pour nous faire porter le chapeau injustement et inutilement », alerte t-elle.

Jeudi, la résidence secondaire de l’ancien AG de l’ANR, située dans la commune de la Gombe, a été perquisitionnée pendant quatre heures par des éléments des FARDC, dit la même source.

« Aucune copie du mandat de perquisition n’a été remise à la famille et aucun membre de la famille n’a été associé à cette perquisition », ajoute t-elle.

Les proches de Kalev continuent le plaidoyer.

« La famille demande encore une fois de plus aux Institutions de la République de garantir la sécurité et l’intégrité physique de notre père et réitère sa demande aux Églises et aux autres personnes de bonne volonté de nous aider à le localiser ».

Actualite.cd

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici