Ecoutez cet article

A la tête de la marche pour la paix à l’est de la RDC, Martin Fayulu a rencontré un mur de la Police leur barrant la route vers Pascal à Tshangu où devait débuter la procession.

La Police a forcé Martin Fayulu à rejoindre son véhicule.

Après quelques minutes d’altercation avec un colonel de la Police, le leader de l’Ecidé a obtempéré.

« Vous n’êtes pas sérieux », a lâché Martin Fayulu.

Juste après l’embarquement de Martin Fayulu, la Police a fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser tous les manifestants. Certains d’entre eux dont le député national Ados Nbombasi et Serge Welo ont été brutalisés. Il y a également quelques blessés parmi les manifestants.

À l’heure actuelle, Martin Fayulu, à bord de son véhicule, avance petit à petit et se dirige probablement vers sa résidence de Gombe.

Cette marche a été interdite par l’hôtel de ville de Kinshasa qui n’en a pas pris acte et a demandé à la Police de l’empêcher.

Top Congo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici