À travers une note circulaire rendue publique le lundi 17 août, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) informe du report à la date du 24 août de sa marche, initialisation prévue vendredi 21 août sur toute l’étendue du territoire national pour exiger une justice indépendante et l’acquittement de son président Vital Kamerhe.

Ce parti politique appelle, à cet effet, ses militants à continuer de mobiliser « fortement » pour la réussite de cette marche.

L’UNC exhorte, par ailleurs, ses interfédéraux et fédéraux à organiser à la date du 20 août à 18h, des séances de prières en faveur de leur président dans leurs différents sièges.

« À travers ces prières, nous allons rendre grâce à Dieu pour l’avoir gardé en vie à ce jour malgré les conditions difficiles de son incarcération. Aussi, nous allons implorer sa miséricorde pour que justice soit faite afin qu’il retrouve sa place parmi les siens », rapporte cette note signée par Aimé Boji, secrétaire général a.i de l’UNC.

Condamné par le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kinshasa/Gombe à 20 ans des travaux forcés, Vital Kamerhe sera jugé en deuxième instance à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe. Son procès en appel, repoussé à deux reprises pour irrégularités de procédure, aura finalement lieu le 21 août prochain.

Corneille Lubaki

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici