Écoutez cet article

L’association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho), membre de la société civile en RDC, dénonce ce qu’elle qualifie d’acharnement du pouvoir de Kinshasa contre l’opposant Moïse Katumbi.

L‘organisation fait référence à la dernière information judiciaire ouverte, le lundi 18 juin 2018, contre Moise Katumbi au sujet du passeport falsifié qu’il détiendrait, par le Parquet Général près la Cour de Cassation .

La justice congolaise a annoncé lundi l’ouverture d’une information judiciaire contre l’opposant en exil Moïse Katumbi récemment interpellé à Bruxelles en possession d’un passeport litigieux. Dans un communiqué, le parquet général de la République a indiqué “qu’il ne pouvait rester indifférent face aux accablantes révélations faites par la presse internationale sur l’interpellation de monsieur Moïse Katumbi en possession d’un passeport congolais visiblement falsifié“.

“La question que nous nous posons est celle de savoir pourquoi la justice congolaise est-elle plus active quand il s’agit de Moise KATUMBI CHAPWE que pour d’autres congolais ? Est-ce que le fait pour lui de se déclarer candidat président fait de lui un ennemi de toutes les institutions voire celles qui ont pour mission de protéger de manière égale tous les congolais ?” s’interroge Me Jean Claude Katende, président national de l’Asadho.

“Nous avions dénoncé et demandé, en son temps, que le Procureur Général de la République ouvre une information judiciaire contre les proches du Président Joseph KABILA mis en cause dans le rapport PANAMA PAPERS, rien n’a été fait“, ajoute-t-il.

Un rapport a été largement diffusé par la presse internationale et certains pays avaient interpellé leurs ressortissants qui y étaient cités, mais la justice congolaise est restée inactive sur ce dossier comme sur tant d’autres dans lesquels les membres de la Majorité Présidentielle sont mis en cause dans l’ Affaire Bukangalonzo, Affaire FPI…

Pour l’Asadho, l’obtention d’un passeport est un service public auquel tout congolais, voire Moise Katumbi a droit.

Kerima

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici